Ce rendez-vous politique majeur qui réunit les Maires de Guyane et les Présidents d’Intercommunalité se tiendra les 16 et 17 novembre 2016 à l’hôtel Royal Amazonia de Cayenne, véritable temps de dialogue sur les problématiques spécifiques à notre territoire.

A  cette  occasion,  Monsieur  David  RICHÉ,  Président  de  l’Association  des  Maires de Guyane, ainsi que son bureau ont l’honneur de recevoir à ce congrès 2016, Monsieur Rollon MOUCHEL-BLAISOT, Directeur Général de l’Association des Maires de France.

L’occasion de faire entendre la voix des maires

Durant  ces  2  jours,  les  grands  sujets  d’actualité  seront  abordés  au  cours  des plénières et des ateliers, animés par des intervenants spécialistes :

  • La stratégie politique foncière de la commune, la fiscalité, les dotations et des ressources financières, l’octroi de mer, la loi NOTRe,  le projet de  loi de finances 2017, la place de la commune dans le nouveau paysage institutionnel avec l’évolution
    des périmètres intercommunaux, sont autant de thématiques  attendues par les acteurs locaux.
  • Avec les transferts de compétences des mairies vers les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), les élus locaux ouvriront les premières pistes de réflexion nécessaires à la mise en oeuvre de stratégies politiques nouvelles dans la perspective d’évolution des finances publiques locales.

Les enjeux de l’intercommunalité et de la coopération entre communes et EPCI

Dans  un  contexte  de  transfert  des  compétences  dont  ceux  prescrits  par  la  loi NOTRe, à compter du 1er janvier 2017 :

  • Promotion du tourisme, dont la création d’offices de tourisme, la collecte et le traitement des déchets des ménages et déchets assimilés.

D’autres  suivront  en  2018  (gestion  des  milieux  aquatiques  et  prévention  des inondations (GEMAPI) et eau potable) , puis en  2020 (eaux pluviales).L’élargissement  des compétences des communautés de communes, communautés d’agglomération et de communautés urbaines conduit à poser de manière différente la question des politiques publiques au niveau local, notamment en matière de projet de etrritoire, de recettes municipales et de coopération : quelle complémentarité entre communes et intercommunalités.

Des rendez-vous marquants au cours du Congrès

En ouverture de ce congrès Jean-Claude ALHY, Directeur Général des Services de la Mairie de Maripa-Soula et Marie-France Naïsso, Chef d’agence de l’agence EPAG de Saint-Laurent du Maroni animeront le mercredi 16 novembre à 10h45 un premier atelier ayant pour thème :  La stratégie politique foncière de la commune, correspondance et complémentarité.

Dans  l’après-midi  à  15h,  Georges  PATIENT,  Sénateur-Maire  de  Mana  et  Mireille PIERRE-LOUIS, consultante au cabinet d’avocat Pierre-Louis animeront un atelier sur l’Octroi de mer.

Le jeudi 17 novemvre à 9h, la session plénière sera consacrée à la loi NOTRE :  communes et intercommunalité vers un développement harmonieux animée par Christine BREMOND, Responsable des relations avec les collectivités à la Caisse
des Dépôts et Consignations.

Suivez-nous

Au cours de ses 2 jours de Congrès une communication à travers le site internet de l’ Association des Maires de Guyane, ainsi que sur ses pages officielles Facebook et Twitter permettra à chacun d’être informé sur l’agenda et l’actualité du congrès.