Réunis en ce vendredi 22 avril 2016, les Maires des communes de Guyane font la déclaration préalable suivante :

En  effet,  les  communes  de  Guyane  subissent  de véritables discriminations en matière financière, en sus des causes structurelles inhérentes à la situation  économique  et  sociale  du  territoire  (rattrapage,  croissance  démographique exponentielle, chômage élevé) qui se traduisent par des charges incontestablement plus élevées pour des ressources moins importantes que les communes de France hexagonale[…]

Consulter la résolution en entier