Dans  une  décision  rendue  le  21  janvier  2016,  inédite  au  recueil Lebon,  la  Cour  Administrative  d’Appel  de  Nantes,  a  considéré qu’est  proportionnée  la  révocation  d’un  agent  communal  qui  a publié  un  commentaire  injurieux  sur  la  page  Facebook  de l’entreprise dirigée par le premier adjoint de la commune.

Consultez le document en entier : FocusDP1